#

SANTÉ

Publié il y a il y a 2 ans

Le citron, de l'or pour la santé Le citron réduit le taux de sucre dans le sang Saviez-vous qu'en arrosant vos salades ou vos poissons d'un filet de citron, vous réduisez l'index glycémique de vos repas ? En réduisant sensiblement le taux de sucre dans le sang, le citron vous permet d'éviter fringales et prise de poids. LE PLEIN D'ANTIOXYDANTS Comme tous les agrumes, le citron fait partie des champions des polyphénols antioxydants, notamment des flavonoïdes et des limonoïdes. Associés à la vitamine C, également présente dans le fruit (51 mg/100 g), ces antioxydants semblent protéger de certains cancers, tout particulièrement ceux de l'estomac et du larynx, mais également du côlon. *Les flavonoïdes* seraient également capables de ralentir la prolifération des cellules cancéreuses (sein, estomac, poumon, bouche, côlon...) et de diminuer les métastases. Plusieurs études internationales ont également montré une action préventive contre les pathologies cardio-vasculaires, en réduisant l'hypercholestérolémie, mais aussi en améliorant la vasodilatation coronarienne et en diminuant l'agrégation des plaquettes sanguines grâce, notamment, aux flavonoïdes. EN CE MOMENT Une maison propre et saineMon auditionGuide des médicamentsSymptômes coronavirusVariants Covid-19Vaccin Covid-19Top Santé TV Sans doute issu de la région du Cachemire aux confins de la Chine et de l'Inde, le citron est arrivé ensuite au Moyen-Orient, et sera longtemps cultivé puis diffusé par les Arabes dans tout le bassin méditerranéen. Un vrai fruit du Sud, très cultivé en Italie, en Espagne et au Portugal. LE PLEIN D'ANTIOXYDANTS Comme tous les agrumes, le citron fait partie des champions des polyphénols antioxydants, notamment des flavonoïdes et des limonoïdes. Associés à la vitamine C, également présente dans le fruit (51 mg/100 g), ces antioxydants semblent protéger de certains cancers, tout particulièrement ceux de l'estomac et du larynx, mais également du côlon. Les flavonoïdes seraient également capables de ralentir la prolifération des cellules cancéreuses (sein, estomac, poumon, bouche, côlon...) et de diminuer les métastases. Plusieurs études internationales ont également montré une action préventive contre les pathologies cardio-vasculaires, en réduisant l'hypercholestérolémie, mais aussi en améliorant la vasodilatation coronarienne et en diminuant l'agrégation des plaquettes sanguines grâce, notamment, aux flavonoïdes. IDÉAL POUR RÉDUIRE L'INFLAMMATION CHRONIQUE Si le citron semble acide, en réalité il exerce paradoxalement, grâce à ses acides organiques (acide citrique, notamment), un effet basifiant (ou alcalinisant) dans l'organisme. En effet, ceux-ci s'associent au potassium pour former des bicarbonates, lesquels compensent naturellement l'acidité naturelle du corps, majorée par notre alimentation carnée et riche en céréales ou produits laitiers (qui, tous, sont acidifiants). Cette propriété préserve non seulement le capital calcique (mis à mal par l'acidité), mais lutte activement contre l'inflammation latente chronique de l'organisme et son cortège de pathologies associées (ostéoporose, insuffisance rénale, diabète, hypertension artérielle, fonte musculaire, calculs rénaux...). La consommation de jus d'agrume, dont celui de citron, serait aussi capable, chez les hommes, de ralentir les symptômes liés aux troubles du bas appareil urinaire (difficultés à uriner ou incontinence, souvent liées à une hypertrophie de la prostate).

Catégories


Derniers posts


#
Zéro Palu...

Publié il y a 1 mois

Vous avez besoin d'aide ? contactez-nous sur whatsapp .

Envoyer un message